Les Comptes Forex Islamiques

 
Présentation de la finance islamique.

La finance islamique est apparue dans les années 70 afin de rendre compatible les services bancaires et les produits financiers aux préceptes du Coran. Ainsi, ces dernières années, et ce, malgrè la crise de Dubaï qui a quelque peu perturbé ce modèle, la finance islamique (qui se décline d’ores et déjà sur presque tous les marchés financiers) séduit de façon croissante un nombre considérable d’acteurs qui opèrent soit pour des motifs religieux soit par la perspective d’importants gains financiers.

Le Royaume-Uni, ainsi que son cœur financier, la City, apparaissent comme les pionniers occidentaux de la finance islamique, ainsi on constate que, dès 2004, le pays a intégré des produits financiers islamiques dans ses portefeuilles. Toutefois, comme à l’accoutumée, nous voyons qu’en France le mouvement est, encore une fois, plus lent. En effet, ce phénomène n’a commencé à intéresser les acteurs financiers français qu’à partir de 2008, date où les crédits hypothécaires ont remis en cause le modèle du capitalisme financier.

Les principes fondamentaux de la finance islamique. 

Globalement on peut considérer que la finance islamique repose sur deux principes fondamentaux :

1. Interdiction sur le paiement et la réception de toutes formes d’intérêt (RIBA).

Dans le droit musulman, le terme « Riba » désigne : tout avantage ou surplus perçu par l’un des contractants sans aucune contrepartie acceptable et légitime du point de vue de la Charia.

Principalement, le « Riba » peut se présenter sous deux formes : le Riba-Al-Fadl ou le Riba-Annasssia. Ce dernier désigne le surplus qui est perçu lors de l’acquittement d’un dû, dont le paiement a été posé comme condition de manière explicite ou implicite dans le contrat, et ce, en vertu du délai qui a été accordé par le règlement différé. Dans notre société actuelle, du fait des crédits, des prêts et des placements que proposent les établissements bancaires et les organismes de financements traditionnels, c’est bien entendu le type le plus commun et le plus répandu.

2. Partage des profits et des risques dans la conduite des affaires. 

Le forex islamique est une astuce marketing mais également une niche de marché. 

L’on constate que, sur les courtiers qui proposent un support français, la finance islamique est apparue sur la période 2008-2010. Bon nombre de brokers ont ainsi jugés bon de profiter du climat de méfiance des investisseurs à l’encontre de la crise du capitalisme financier afin de proposer des alternatives, qui comportent apparemment moins de risques, comme ladite finance islamique. Toutefois, nous avons pu constater l’atténuation de ce mouvement et ce parallèlement et proportionnellement à l’affaiblissement des remises au cause du capitalisme.

Cependant, en France et notamment dans le domaine du Forex, la finance islamique répond à une demande concrète qui ne cesse d’augmenter de particuliers qui sont attachés ou qui souhaitent renouer avec les préceptes de la religion islamique. Ainsi, le forex islamique n’apparaît plus comme une simple astuce commerciale pour les brokers, mais elle est devenue une véritable niche de marché.

Le principal avantage des comptes forex islamiques.

La différence majeure entre le forex islamique et le forex classique est qu’il n’y a pas de swap sur les comptes forex en respect avec le Coran et les préceptes islamiques. Autrement dit, le swap, qui n’est autre que le différentiel des deux taux reçus et payés, et qui est pris en compte chaque soir à 23h, n’est pas comptabilisé sur les comptes forex islamiques.

Quel(s) brokers choisir lors de l’ouverture d’un compte forex islamique ?

Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, un nombre considérable et croissant de brokers proposent actuellement des comptes islamiques. D’ailleurs, on remarque même que certains ont ouverts des bureaux de représentation ou de liaison dans les pays du Golfe dans le but d’arriver à s’imposer sur ce récent segment de marché. Même si l’on constate que ce mouvement a freiné quelque peu depuis 2010, puisque certains bureaux de brokers ou de banques ont fermées dans la région mentionnée, il reste bon nombre de brokers forex proposant des comptes abordables compatibles avec les préceptes véhiculés par l’Islam. Citons à ce titre, la banque d’investissement en ligne Saxo Banque et la firme AVAFX, qui possèdent des bureaux à Paris, et également le courtier Etoro.

 
 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

 
 

Leave a Comment