Indicateur de Belkhayate

 

L’indicateur de Belkhayate a été développé par Mostafa Belkhayate. Il se divise en deux parties :  l’indicateur Belkhayate timing et l’indicateur Belkhayate Barycentre.

  • L’indicateur Belkhayate timing mesure le centre de gravité statique. Il se situe sous le graphique et fournit des signes de survente et de surachat d’un titre.
  • L’indicateur Belkhayate Barycentre, quant à lui, mesure le centre de gravité dynamique d’un titre. Des bandes parallèles servant de zones de support et de résistance le représentent.

Quand le titre touche les bandes inférieures ou supérieures, l’indicateur de Barycentre fournit des signaux de vente ou d’achat, car statistiquement le cours est situé dans les bandes 95% du temps. L’utilisation de ces indicateurs se fait simultanément car les signaux de survente et de surachat fournis par par l’indicateur timing sont, ensuite, vérifiés grâce à l’utilisation de l’indicateur  Belkhayate Barycentre.

Quelles sont les formules des indicateurs de Belkhayate ?

Il n’existe pas de détails particuliers sur la manière de le calculer puisque le principe du calcul du centre de gravité reste la propriété de celui qui l’a créé. Toutefois, nous avons connaissance que l’obtention du centre de gravité se fait d’après une régression polynomiale non paramétrique. La base de cet indicateur repose donc sur le principe des régressions linéaires.  C’est la raison pour laquelle M. Belkhayate a nommé cette courbe le centre de gravité, puisque l’oscillation du cours d’un titre a toujours lieu autour de sa régression linéaire.

L’obtention des bandes supérieures et inférieures se fait de la même manière que pour les bandes de Bollinger. Sauf que l’obtention des autres bandes se fait en retirant ou en ajoutant des multiples du nombre d’or au centre de gravité, et ce, contrairement aux bandes de Bollinger. Petit rappel :   le nombre d’or équivaut au nombre qui est utilisé pour calculer les retracements de Fibonnaci (environ 1.618).

Les bandes rouges et vertes sont celles qui sont le plus éloignées du centre de gravité bleu et elles sont, en pratique, éloignées d’un multiple du nombre d’or. Ces bandes équivalent à des zones de surachat et de survente du titre.

L’indicateur de timing est, quant à lui, un oscillateur qui est situé sous le graphique :

Il se décompose en trois zones : la zone foncée qui est celle où le titre passe la majorité de son temps, la zone grise claire et la zone blanche. La zone blanche correspond à la zone de surachat et de survente. La zone de couleur grise claire, quant à elle, peut aussi correspondre à une zone de surachat et de survente, toutefois, dans ce cas de figure, la fiabilité de l’information est nettement moins forte (elle renverra, donc, à une stratégie plus agressive).

Comment interpréter l’indicateur de Belkhayate ?

L’indicateur de Belkhayate renvoie au fait que le cours d’un titre oscille autour de sa régression linéaire. Plus le cours est loin de son centre de gravité (version plus élaborée de la régression linéaire) plus il est probable que le cours rejoigne le centre de gravité. D’où l’intérêt des bandes qui sont éloignées du centre de gravité, car  quand le cours touche ces bandes, la probabilité que le cours rejoigne le centre de gravité devient très élevée.

Comment utiliser l’indicateur de Belkhayate ?

• Les deux indicateurs de Belkhayate sont utilisés de la manière suivante : l’oscillateur Belkhayate timing fournit des signaux d’achat et de vente quand le cours entre dans la zone blanche inférieure ou bien supérieure. L’indicateur Belkhayate Barycentre est, ensuite, utilisé pour obtenir confirmation du signal. Il y a confirmation du signal d’achat quand le cours se situe dans la bande inférieure verte. On procède de la même manière pour confirmer le signal de vente. Quand la zone grise claire de surachat (ou de survente) est atteinte par le cours, on ferme la position d’achat (ou respectivement de vente). Ces critères peuvent également être modifiés pour prendre des positions beaucoup plus agressives, ainsi on peut uniquement prendre en compte les premières bandes proches du centre de gravité et ne pas considérer les bandes supérieures.

• L’indicateur de Belkhayate peut également être utilisé pour indiquer un changement de tendance ou bien une pause dans la tendance.  La méthode ressemble à celle des bandes de Bollinger. Pour se faire, on attend un resserrement des bandes qui signifie une pause dans la tendance et un éventuel retournement de tendance. Et suite à un écartement des bandes, la position peut être prise d’après la tendance. La direction de la position dépend des données macroéconomiques. On peut également utiliser l’orientation du centre de gravité, ceci demeure, toutefois, moins fiable.

En bref:

L’indicateur de Belkhayate utilise le principe de régression linéaire, les détails de son calcul restent la propriété de son créateur. Son usage et sa compréhension ne sont pas affectés par ce manque de détails quant à la manière de le calculer. Le principe d’utilisation repose sur le fait que le cours rejoint toujours sa ligne de régression (ou centre de gravité).

Ainsi, des signaux d’achat et de vente sont fournis par cet indicateur quand le cours est éloigné de son centre de gravité.  L’oscillateur de Belkhayate utilisé avec le Barycentre de Belkhayate offre une confirmation du signal et il permet donc d’éviter de faux signaux de surachat et de survente.

 
 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

 
 

Leave a Comment