La Parabolique SAR (Stop and Reverse)

 

La parabolique SAR, acronyme de « stop and reverse », est un indicateur servant aux analyses techniques des marchés financiers. Créé par Wells Wilder, cet outil confère une précieuse aide dans la décision. La maîtrise de cet indicateur est absolument indispensable aux analystes boursiers.

Présentation et calcul du SAR

L’indicateur SAR fait appel à plusieurs variables. On compte, parmi elles, le prix extrême (ou PE) et le facteur d’accélération. Le prix extrême renvoie à deux hypothèses. Si la tendance est à la hausse, il correspond au cours maximal qu’a atteint l’actif dans la journée. Inversement, si la tendance est à la baisse, il correspond au cours minimal qu’a atteint l’actif dans la journée. S’agissant du facteur d’accélération, il renvoie au taux de rapprochement du SAR par rapport au cours. On prend ce taux en considération lorsque l’on effectue le constat d’un extrême. L’on considère habituellement que la valeur, par défaut, du facteur d’accélération est de 0,02. Toutefois,  cette variable peut évoluer dans une fourchette allant de 0 à 0,2, cette dernière valeur représentant le facteur d’accélération maximal.

Voici la formule de l’indicateur du jour : Facteur d’accélération * (PE précédent – Indicateur SAR précédent) + Indicateur SAR précédent = Indicateur SAR du jour.

Les données prises en compte dans un graphique SAR

L’on se réfère à deux courbes renvoyant ; premièrement, au cours de l’actif et deuxièmement, à l’indicateur parabolique SAR. L’inversion coïncide au point où les deux courbes se croisent. En étudiant la pente reliant deux points, on obtiendra le degré de tendance. Ainsi, l’on constate une tendance baissière quand la courbe du SAR est en dessous de celle de l’actif. Et l’on constate une tendance haussière quand la courbe du SAR est au dessus de celle de l’actif.

L’indicateur SAR et le Forex

L’utilisation de la parabolique SAR est répandue sur tous les marchés financiers, mais l’on note qu’elle convient, en particulier, au marché des devises. De part son caractère unidirectionnel, cet indicateur met en évidence un changement de tendance des cours boursiers, ce qui permet aux courtiers et aux analystes financiers d’effectuer, sur les marchés, des stops mobiles. L’objectif étant d’effectuer des gains quand les prédictions du SAR se confirment.

Les avantages de l’indicateur SAR sur les marchés financiers

Pour effectuer des gains les marchés financiers, le principe est, simple, il suffit d’anticiper les changements de tendance des cours. Dans ce cas précis, l’utilisation de l’indicateur SAR est vivement recommandé voire essentielle, puisqu’il informe des inversions de tendance. C’est l’indicateur dont les analystes financiers se servent le plus, car il permet de déterminer les tendances à moyen et court terme, mais également d’anticiper le moment d’inversion de la tendance.

L’apparition de l’indicateur SAR

Cet indicateur est apparu vers la fin des années 70. Il a été rendu public par son fondateur dans son livre « New concepts in technical trading systems ». Les stratégies de « stop » sur les marchés boursiers sont basées sur ce concept. Le nom parabolique de SAR provient du constat que les courbes de cet indicateur ont une forme de parabole. Bien utilisé, il sert à anticiper les tendances des marchés.

 
 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

 
 

Leave a Comment