La revue économique forex du 22 mars 2012

 
Les éléments importants
  • Dans la matinée, PMI manufacturiers et des services européens
  • RBS table sur une hausse de l’USD/CHF
  • La tendance en baisse du GBP/USD se confirme

Bien que les experts financiers laissent entendre que la tendance à la hausse des indices européens, et notamment celle dont bénéficient le CAC, devrait se poursuivre, des contrastes s’affichent dans le paysage financier. Les inquiétudes des cambistes demeurent face aux perspectives de croissance en Chine, toutefois la balance contient également quelques signes positifs, ainsi les investisseurs ont salué la ratification, qui a eu lieu hier, du deuxième plan de sauvetage européen par le Parlement grec.

D’ailleurs, l’euro s’est rapproché du niveau de 1.33 dans la matinée, sans le franchir hier.

On souligne également que la RBS (Royal Bank of Scotland) appelle à être acheteuse sur l’USD/CHF et elle table sur une meilleure performance de la croissance américaine que celle annoncée par les prévisions. Dès lors, ceci pourrait provoquer une hausse des taux directeurs outre Atlantique. D’après le scénario de RBS, il se peut que la paire atteigne, en milieu d’année, 95 centimes avant qu’elle perde du terrain, en décembre prochain, vers 90 centimes.

Les perspectives Forex de la journée

Le marché devrait trouver une nouvelle orientation car le calendrier économique Forex s’avère être beaucoup plus rempli comparé aux jours passés. Dans la matinée, on sera dans l’attente des indices PMI manufacturiers et des services européens et également ceux français et allemands. Les traders seront particulièrement attentifs sur les chiffres de l’Allemagne dont l’attente est en hausse, ce qui confirmerait les prévisions optimistes formulées la veille vis-à-vis de la croissance de la 1ère économie européenne. Ces données pourraient être un soutien dans la tentative de remontée de l’euro, car, face au dollar américain, le niveau de 1.32 demeure un ancrage important. A 11 heures, les nouvelles commandes industrielles, qui sont prévues par le consensus en recul de 2% face à une hausse de 3 ,5% auparavant, devraient, quant à elles, constituer un frein à la tendance haussière.

Les cambistes se tourneront, dans l’après-midi, vers les chiffres américains. A 13H30, ils seront attentifs aux nouvelles demandes d’allocation chômage. A 15 heures, ils se pencheront sur l’indice des prix des maisons, nouvel indicateur américain qui fera écho aux chiffres précédemment communiqués cette semaine. Une légère hausse de 0.2% est à prévoir selon le consensus. D’après de nombreux experts, la reprise américaine repose sur l’immobilier. C’est la raison pour laquelle les récents chiffres sont examinés avec tant d’attention, et notamment ceux d’hier concernant les ventes de logements anciens.

Pour finir, les ventes au détail pour février au Royaume-Uni seront publiées ce matin, on les attend en baisse de 0.5% et elles devraient confirmer, ainsi, la tendance baissière de la paire GBP/USD. N’oublions pas que suite à  publication du rapport sur le déficit britannique et du compte-rendu de la dernière réunion de la Banque d’Angleterre, la livre sterling avait déjà hier perdu, de façon considérable, du terrain contre le dollar américain.

 

Related Posts

  • No Related Posts
 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

 
 

Leave a Comment