Le taux des obligations à 10 ans passe au-dessus des 6% en Espagne

 

Ce lundi matin, le taux à 10 ans des obligations de l’Espagne évolue au-dessus des 6%, soit au plus haut depuis la fin 2011, reflétant ainsi les profondes inquiétudes des investisseurs concernant la capacité de l’Espagne à lutter contre son déficit public.

Alors que le rendement des emprunts espagnols était à 5,960% vendredi à la clôture, on a assisté à leur montée à 6,098%à  09H48 (07H48 GMT).

Même si près de 50% d’un programme d’emprunts de 86 milliards d’euros a été déjà été couvert par le pays pour 2012, les adjudications d’obligations d’Etat, qui doivent être réalisées, à échéance 2014 et 2022, par l’Espagne jeudi, s’avèrent, désormais, délicates.

Lors d’un emprunt sur le marché le 4 avril, le pays avait été chahuté et Madrid avait du se résigner à accepter des taux en hausse.

L’économiste du crédit Agricole CIB, Peter Chatwell, a, ainsi, estimé que “l’inquiétude du marché sur la situation budgétaire de l’Espagne ne va probablement pas changer de si tôt”.

Après la mise en place sur fond de récession d’un budget de rigueur pour 2012, l’Espagne essaye de prouver à Bruxelles qu’elle a, comme promis, la capacité de réduire son déficit public, toutefois il s’avère qu’il est peu probable qu’elle puisse tenir sur la durée un taux d’emprunt à 10 ans au dessus de 6%.

Selon l’objectif imposé par ses partenaires européens, Madrid doit réduire son déficit public à 5,3% de son PIB cette année contre 8,51% pour 2011.

 

Related Posts

  • No Related Posts
 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

 
 

Leave a Comment