Les Points Pivots

 

Les points pivots classiques indiquent les niveaux de  référence concernant les cours du marché. De part la valeur moyenne qui est calculée selon les différents prix qui ont été enregistrés la veille, l’on peut déterminer où se situera la période de rebond des cours du jour. Au pivot, s’ajoute d’autres points qui indiquent les niveaux de support et ceux de résistance.

Le calcul des points pivots

Dans le domaine de l’analyse technique, la formule des points pivots classiques compte parmi les plus simples. Le calcul, en question, s’effectue facilement et rapidement. Ainsi, dans un premier temps, on additionne les trois valeurs de référence des cours ; c’est-à-dire, la plus basse (B), la plus haute (H) et celle de clôture (C). On procède, ensuite, à la division de la somme obtenue et on obtient, ainsi, le pivot (P). En bref, la formule est la suivante : (H+B+C)/3 = P.

On calcule les supports 1 et 2 selon deux formules différentes. Le support 1 s’obtient, d’abord, en multipliant le pivot par deux, puis on prend le résultat obtenu et on lui soustraie la valeur la plus haute. On suit donc la formule suivante : (P x 2) – H = S1. Le support 2, quant à lui, s’obtient en soustrayant au pivot la différence entre la valeur plus haute et celle plus basse. Voici donc la formule : P – (H – B) = S2.

Les formules de résistance sont proches de celles relatives aux supports. Ainsi, la formule de résistance 1 repose sur le même principe que celle du support 1. Elle se calcule en multipliant le pivot par deux puis en soustrayant du résultat obtenu la valeur la plus basse. On obtient, donc, la formule suivante : (P x 2) – B = R1. Pareillement, la formule de résistance 2 se base sur la même logique que celle du support 2 puisque l’on ajoute au pivot la différence entre la valeur la plus haute et celle la plus basse. La formule est donc : P + (H – B) = R2. Lorsque le pivot est cassé, la valeur est confrontée à une première résistance qui, une fois cassée, servira de premier support.

L’utilisation des points pivots

Le pivot, les résistances 1 et 2, ainsi que les supports 1 et 2 constituent une ligne droite. Ainsi, il s’avère que les points pivots sont des lignes, notons que, dans la réalité, on parle également de zone car les cours tournent autour. De manière très fréquente, on constate à l’ouverture du marché que les cours du jour rejoignent, de manière rapide, le point de pivot de la veille. Une fois que ce constat est établi, le trader se prépare à ce que la tendance change. Le trader a intérêt à acheter lorsque le pivot est cassé par une valeur en hausse. Inversement, il a plutôt intérêt à vendre lorsque le pivot est cassé à la baisse.

Puisqu’ils sont réactifs aux cours du jour, les points pivots sont recommandés pour le daytrading. Le trader effectue des gains en misant sur des petites variations de prix. Du reste, le calcul des points de pivots, qui peut avoir lieu toutes les heures voire les demi-heures, vous renseigne dans le but d’acheter et vendre rapidement. Ainsi, cette analyse technique opère une efficacité dans le très court terme. L’on recommande, donc, les points de pivots concernant les actions très liquides et le marché de devises. Avant même le début de sa journée, le trader a la possibilité de déterminer si les cours tendent à la hausse ou à la baisse.

 
 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

 
 

Leave a Comment