Les principaux graphiques Forex et leur interprétation

 

De nombreux graphiques existent afin de réaliser des analyses techniques sur le marché du FOREX. Il n’en existe pas un meilleur qu’un autre, chaque trader se sert du graphique qu’il estime être le mieux adapté. Le choix du graphique est également déterminer en fonction du type d’investissement que vous voulez effectué (day trade, scalping…).

Voici les graphiques dont on se sert sur le marché du FOREX :

  • Les chandeliers japonais (bougies ou « candlesticks ») : la dénomination de ce graphique est originaire apparemment du Japon, elle remonte à l’époque où les marchands se servaient de ce graphique pour le commerce du riz. En définitive, il s’avère qu’aucun ne connaît précisément les origines de ce nom, ni même la date de son apparition. L’utilisation de ce graphique nécessite la connaissance de certains paramètres qui sont : le cours d’ouverture, celui de clôture, le plus haut et le plus bas du jour. Ces éléments permettent la création d’un chandelier qui à la forme d’un bâtonnet avec deux tiges, l’une en haut et l’autre en bas. La tige du haut reflète le cours le plus haut de la journée et au contraire la tige du bas correspond au niveau le bas de la journée. Selon la journée, la lecture du bâtonnet diffère. Ainsi, dans le cas où le cours de clôture est plus élevé que celui d’ouverture, alors le haut du bâtonnet correspondra au cours de clôture, et à l’inverse dans le cas où le cours d’ouverture est supérieur à celui de clôture, alors le haut du bâtonnet correspondra au cours d’ouverture. Enfin de pouvoir les différencier plus facilement, le chandelier est de couleur verte lors d’une journée haussière et il est de couleur rouge lors d’une journée baissière.

Par ailleurs, plusieurs formes de chandeliers existent :

  • les passants de ceinture haussiers et baissiers : ils donnent une indication sur la tendance à venir, qui sera soit haussière lorsqu’ ils se trouvent dans une zone de prix basse, soit baissière lorsqu’ils sont situés dans une zone de prix haute.
  • les marteaux : ces derniers annoncent un revirement à la hausse quand ils se trouvent sur le point bas d’une tendance baissière
  • les pendus : ceux-ci, à l’inverse, annoncent un revirement à la baisse quand ils se trouvent sur le point haut d’une tendance haussière.
  • les marteaux inversés : ils peuvent annoncer, sur un marché baissier, un retournement à la hausse. S’ils se trouvent en haut lors d’une tendance haussière, on les appelle les « étoiles filantes » car ils peuvent annoncer un changement vers une tendance baissière.
  • les dojis : ils surviennent en cas d’indécision du marché envers une valeur. Ils indiquent très souvent d’importants mouvements futurs, qui seront haussiers ou baissiers.
  • les hautes vagues : elles annoncent un revirement de tendance lorsque la tige du haut est de même longueur que celle du bas.
  • Le « bar-chart » : ses données sont identiques à celles du chandelier japonais, mais sa forme est différente puisqu’il n’y a qu’une seule tige. Ainsi, le cours d’ouverture est matérialisé par un trait horizontal à gauche, tandis que celui de clôture est représenté par un trait horizontal à droite.
  • Le graphique en courbe continue : il est le graphique le plus simple. Sa forme est le résultat de tous les cours de clôture d’une période donnée. Toutefois, il ne reflète pas tout ce qui se passe lors d’une journée.

Afin d’enrichir ces graphiques, vous avez également la possibilité d’ajouter la représentation des volumes qui permet de se renseigner sur l’offre et la demande en indiquant les volumes de ventes d’achats. Cet indicateur supplémentaire est une précieuse aide lorsque vous investissez sur le très court terme comme c’est le cas avec le scalping ou le day trading.

 
 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

 
 

Leave a Comment