MACD ou Moving Average Convergence Divergence

 

Le MACD (ou « moving average convergence divergence) est l’un des indicateurs les plus recommandés pour suivre les cours de la bourse. Cet oscillateur permet d’appréhender la hausse ou la baisse des cours.

Présentation de MACD

C’est un indicateur de moyennes mobiles exponentielles, appelées aussi MME. Institué par Gerald Appel, il correspond à la différence entre la convergence et la divergence de deux moyennes mobiles exponentielles, dont le calcul se fait entre deux périodes distinctes de 12 et 26 jours. Les MME permettent de détecter les changements des lignes. Elle porte ce nom car elles confèrent la possibilité de repérer, de manière rapide et facile, les modifications des cours. Notons que c’est un indicateur de tendance non-borné. Un histogramme, dédié au court terme, et une courbe, dédiée long terme, représente la tendance. Parfois, ces deux outils peuvent se superposer, mais leurs échelles restent distinctes. Le MACD est sans limite et il offre la possibilité de suivre en temps réel mais également d’anticiper la tendance des marchés boursiers.

Les avantages du MACD

L’utilisation du MACD ne se limite pas au repérage des tendances à la hausse ou à la baisse des valeurs boursières. Grâce à lui, la tendance de fond, les phases de correction et également les phases d’avance sont identifiables. Il paraît, ainsi, être l’indicateur le plus performant pour mesurer l’élan et la tendance du marché boursier. Si la tendance va à la hausse dans une phase de baisse ou inversement si elle baisse dans une phase de hausse, une MME à 9 jours rectifiera le MACD. Cette période rend plus facile l’analyse de la ligne de signal et de la ligne 0..

Utilisation du MACD

Le MACD sert dans un marché orienté au repérage des divergences et permet de recevoir un avertissement de retournement de tendance lors du croisement des courbes. En vue d’utiliser le MACD, chaque MME a sa qualification et porte un nom différent. Ainsi, la MME courte correspond à la source de calcul, elle porte le nom de « ligne de signal » ou encore « signal de vente ». Lorsque cette MME est, au contraire, élevée, on l’appelle le « signal d’achat ». Le MACD est avantageux, en ce fait qu’il procure un signal avant que les deux courbes se croisent de manière effective. Cependant, puisque ce signal n’est pas infaillible et qu’il peut, parfois, être trompeur, il est judicieux d’avoir également recours à d’autres paramètres pour confirmer l’information donnée. Plus le MACD est proche de ligne de signal, et plus la tendance est forte. Inversement, plus le MACD s’éloigne de la ligne de signal, plus le changement est sur le point d’avoir lieu.

Méthode de calcul

Le calcul du MACD se fait en plusieurs étapes. D’abord, il faut faire la différence entre les MME avant de tracer la courbe. Puis, on analyse le schéma sur un laps de temps de 12 et 26 jours. La différence que l’on obtient sert à calculer la moyenne des 8 derniers cours. Ceux qui suivent les tendances se basent sur les MME pour effectuer l’ouverture ou la clôture de leurs positions. S’agissant de l’interprétation de la courbe du MACD, lorsque l’oscillateur est positif, le cours tend à s’élever. Sachez pour autant que la durée du signal de vente est plus courte que celle de l’achat. Quand le cours baisse, la MME courte est inférieure à la MME élevée.

 
 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

 
 

Leave a Comment