Technique Forex : Le Harami

 

La structure en Harami, que l’on appelle également « femme enceinte » équivaut à une figure de retournement constituée de deux chandeliers, dont le premier correspond à la femme enceinte et le deuxième à son bébé. Cette figure est, certes, moins puissante que le pendu, le marteau, les avalements…, Toutefois, elle n’est pas, pour autant, négligeable.

Elle signale une pause dans la tendance en cours, qui peut être haussière ou baissière. Elle peut ensuite donner lieu à un retournement, une reprise de la tendance ou un trading range..

Ses caractéristiques sont les suivantes :

  • Le Harami doit survenir à la suite d’une tendance qu’elle soit peu importe haussière ou baissière.
  • Le corps du premier chandelier doit être long.
  • Le corps du premier chandelier doit intégralement comprendre le corps du deuxième chandelier (mais pas nécessairement ses ombres).
  • La couleur des deux chandeliers n’est pas nécessairement opposée.

Dans le cas d’un renversement baissier, la formation de la structure en Harami a lieu quand au lendemain d’une journée d’avancée, suite à une tendance haussière, l’ouverture des cours s’opère en baisse comparé à la clôture de la veille, les cours oscillent autour de l’équilibre jusqu’à ce qu’ils clôturent à l’intérieur du corps du chandelier japonais de la veille. Ceci met en évidence une fragilité de la tendance en cours. L’issue de cette structure sera déterminante pour la suite de l’évolution des cours.

La structure en Harami n’est pas à négliger même si elle n’est pas une figure de retournement très puissante. En effet, elle est à prendre en considération car elle représente un frein dans la tendance et sa confirmation fait appel à d’autres signes techniques.

La structure sera d’autant plus significative que le corps du deuxième chandelier sera de petite taille comparé à celui du premier. Le Harami en croix reste le cas idéal. En effet, un corps de petite taille renforce le signe d’incertitude régnant sur le marché.

Une position ne pourra pas être initiée suite à une structure en Harami, et ce, du fait de sa puissance réduite. Toutefois, cette dernière constituera un important signe de faiblesse de la tendance. Et, si elle venait à être confirmée par d’autres indicateurs techniques (résistance, support…), il serait possible, dans ce cas, d’engager une position suite à la confirmation de la figure par le chandelier japonais suivant.

Toutes ces remarques s’appliquent également dans le cas d’un Harami qui survient lors d’une tendance baissière.

 

Related Posts

  • No Related Posts
 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

 
 

Leave a Comment